AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Sam 22 Mar - 14:46

Ça m'apprendra a faire confiance aux autres. Je me suis fait mal... J'ai les yeux fermés,sous la douleur. Je sens deux bras chauds me prendre contre un torse tout aussi chaud. Un parfum m'enivre, je me sens bien, je suis toute chamboulée je ne sais pas se qui m'arrive. Chaque sentiment en moi se bouscule. Je respire doucement, il vaut mieux faire le point de la journée. Pas trop se précipiter, et surtout éviter de bouger pour ne pas empirer mon état

Je me rappelle de la clairière de Roserade et de Ludwig aussi. À cette pensée je me sens rougir. C'est vrai qu'il est très gentil avec moi. Plus que personne ne l'a jamais été. Il ne me laisse pas de glace c'est vrai, mais pas jusqu'à dire que je suis amoureuse. Et puis c'est quoi réellement "être amoureuse"? Je sais à peine faire la différence entre les différentes émotions qui me composent alors comment être amoureuse. Je ne sais pas, je ne sais plus quoi penser et même quoi dire.

La douleur me fait trop réfléchir, ça devient mauvais. Je n'aime pas trop réfléchir et analyser se que je vois et vis car après je déprime et peux devenir parano alors... Vaut mieux que je me calme. Par réflexe je me blottis contre la source de chaleur et de bienfait. Doucement j'ouvre les yeux et croise son œil violet, j'aime le regarder. Il est beau. Je me rappelle de son deuxième désormais sous son bandage. Je ne préfère pas en parler, relater le passé n'a rien de bon. Je me met doucement à rougir, je ne sais pas se qu'il m'arrive quand je suis avec lui. J'aime sa présence a mes cotés. Lui plus que n'importe qui, je ne sais pas ce qui m'arrive. Pourtant je ne connais rien de lui, ni passé ni présent, encore moins futur. Je ne connais même pas son nom de famille. Il me pose sur un des lit de l'infirmerie, il est froid, j'ai la soudaine envie de retourner contre lui. Ma robe blanche et les draps sont de la même couleur, quelques bout sont déchirés, zut. Mon poignet blessé est sur mon ventre, je ne sens plus la douleur, je suis focalisée sur lui. Je n'ai pas envie qu'il parte j'ai envie qu'il reste avec moi. Je sais que je n'aurais pas la force de le retenir après tout, je n'ai pas de personnes qui me soient chères, elles disparaissent les unes après les autres. Je ne veux pas qu'il parte...

Pourtant les mots ne passe pas la barrière de mes lèvres. Je n'arrive pas a lui dire de rester avec moi. Comment lui dire comment je suis attachée à lui. Je n'arrive plus à réfléchir correctement, il me perturbe. C'est sûrement pour cela qu'il finit par tourner les talons et commencer à se diriger vers la porte à pas de loups alors que l'infirmière n'est pas là, Akane me jette un regard qui me semble encourageant et Yoru, un suppliant, dire qu'il a compris avec moi. Pourquoi je n'arrive pas à savoir se que je ressens avant mon pokemon?..  Je finis par me lever du lit et me diriger chancelante vers lui au moment où il ouvre la porte. Je ne veux pas qu'il parte et je suis décidée à ce qu'il reste. Je lui attrape la main et mets ma tête contre son dos. Je veux juste me sentir contre lui et sentir son parfum.Je rougis, je crois que je suis amoureuse mais il faudrait que je me le prouve. Mais comment me prouver se que je ne sais pas comment interpréter. Je lui demandais d'une voix tremblante et presque suppliante:
- Es..est ce que tu ....peux rester.... avec moi... s'il te plaît
Hikari Illan
Luxray 4ème année

avatar

Luxray 4ème année

Féminin Age : 17
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : Entrain de penser a Lui ~<3


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 7

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Dim 30 Mar - 19:12

Quand des liens se tissent au milieux des bandages

Hikari Illan&Ludwig Evans



Je l’avais déposé sur un des lits de l’infirmerie, mais il ne semblait pas y avoir foule aujourd’hui, même l’infirmière était absente. Ce n’était pas dans ses habitudes de ne pas être prête à soigner les petits bobos des élèves et des Pokémons, enfin il fallait juste attendre un peu. Je croisais le regard de la jeune fille au cheveux roses, elle était mignonne et à moitié évanouie, la douleur qu’elle devait ressentir ne devait vraiment pas être agréable et rester consciente ne devait pas être la chose la plus aisée. Je soupirais en regardant ailleurs, si je gardais trop longtemps mon regard plongé dans le sien, je risquerais de rougir et de me sentir mal à l’aise et ce n’était vraiment pas ce que je voulais.

Cela commençait à être long, l’infirmière qui était toujours là, sans jamais être absente sans avoir de remplaçante. Je sais bien qu’elle devait être parti déjeuner mais je m’inquiétais pour Hikari et la laisser sans soins m’ennuyait beaucoup. Je me redressais pour aller à la recherche de la dame en blanc ou bien d’un peu de glace pour mettre sur la blessure de la jeune fille. Mais je fus surpris et extrêmement gêné quand je sentis sa main prendre la sienne, s’appuyer contre mon dos et peiner à rester debout, je ne comprenais pas pourquoi elle s’était levais, je ne serais pourtant pas parti en la laissant seule. Je sentais son souffle chaud dans au niveau de mon cou, c’était plutôt agréable mais sa voix hésitante.

Hikari: Es..est ce que tu ....peux rester.... avec moi... s'il te plaît

Je rougissais avant de me retourner et posais ma main sur sa tête, caressant légèrement ses cheveux, elle était mignonne comme ça, bien sûr que je n’allais pas la laisser seule, tant pis pour ma recherche d’infirmière, j’allais au moins lui mettre un peu de glace pour la soulager.

- Mais je ne partais pas, je vais rester avec toi, ne t’en fais pas…

Je l’aidais à retourner jusqu’au lit en attrapant au passage une poche de glace que je posais délicatement sur son poignet en lui souriant. C’était bien la première fois que quelqu’un me retenait on me prenais la main de cette manière. C’était gênant et étrange, mon cœur avait acceleré et je ne pouvais m’empecher de regarder partout à la fois, je n’avais aucune idée de ce qui pouvais bien m’arriver mais, ça m’arriver c’était bel et bien certain. Son regard si bleu me rendait assez nerveux à chaque fois que je le croiser.
Mais une voix que je n’espérais plus se fit enfin entendre à la porte, je me retournais pour voir l’infirmière nous adresser un sourire.

I:  J’allais justement vous faire appeler Monsieur Evans, vous vous êtes encore blessé?


-N… Non madame… Je suis là pour mon amie…







___________________
Ludwig Evans
Luxio 4ème année

avatar

Luxio 4ème année

Masculin Age : 22
Messages : 96
Date d'inscription : 02/08/2013


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 13

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Mar 1 Avr - 16:39

Encore une fois il m'avait pris dans ses bras après m'avoir gentiment caresser les cheveux et bien évidement je n'avait, encore un fois, pas pu m'empêcher de me blottir un peu contre lui pendant qu'il me mettait une poche de glace sur mon poignet blesser. L'infirmière ne semblait pas arriver et en vérités sa venue m'importait peu tant que j'étais avec Ludwig.

J'étais bien avec lui, mieux qu'avec n'importe qui. Yoru en voyant se qui se passait devant ses yeux se dirigea vers la chambre mais Kazo curieux voulu rester. Il ne resta pas longtemps avec Yoru qui l'attrapa par la peau du coup et l'emmena avec lui. Je le remercia d'un auchement de tête. Enfait cette journée n'allait pas être si nulle que sa, mais vu avec qui je la passe même la douleur ne pourra gâcher se moment.

Je voulu reprendre sa main, juste pour voir comme il réagissait et pour mon bon plaisir je l'avoue, quand il se releva et l'infirmière entra en parlant à Ludwig. Je regarda alors son bandage rapidement, c'est sur qu'avec sa, il devait sûrement passer souvent à l'infirmerie. Moi je n'y était jamais aller depuis mon entrer à l'académie...c'est vraiment une première. Je regarda autour de moi, me détachant de la conversation. Autour de moi, les bandage et les pommades jonchait les étagère, tout était blanc et presque trop lumineux. Jentendit juste que Ludwig a parler de moi en disant "amie", je savais que je ne serai jamais plus qu'une amie et je me demande bien pourquoi j'ai un instant penser etre plus. J'étais tellement absorbée par mon observation que je ne repris "conscience" que quand l'infirmière applica la pommade sur mon poignet qui me fit ressentir une sensation désagréable et froide.

Je ne voyait plus Ludwig, l'infirmière me mît rapidement une attelle et quand je ferma les yeux quelques secondes le temps que la sensation desagreable de la crème s'estompe. Et le temps que je les reouvres Lulu était revenu et l'infirmière disparaissait dans la pièce des Pokemon en nous adressant un souvenir. Lulu était assit sur le lit à coter de moi mais ne me regardait pas plus que sa, moi je le regardait gentiment presque trop, l'observant. À croire que mon regard se sentait car il tourna sûrement la tête puisque je me retrouva plonger dans son regard. Je me mît alors plus près de lui et lui dit à l'oreille, rougissant de plus en plus:

"Tu sais...je me sens bien avec toi..."


Je mît alors mon visage face au sien mais n'ayant pas évaluer la distance nos visage se retrouvèrent plus proche que je ne l'aurai cru. La chaleur qui se dégageait de nous rendait cet instant encore plus irrésistible. Je ne savait pas se qui se passait mais je savait que j'aimais ça

"Je..."

___________________
Ma tite mascotte du fow:

Et Et clique clique *^*:
 


Mon équipe ~<3:
 
Hikari Illan
Luxray 4ème année

avatar

Luxray 4ème année

Féminin Age : 17
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : Entrain de penser a Lui ~<3


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 7

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Sam 12 Avr - 17:27

Quand des liens se tissent au milieux des bandages

Hikari Illan&Ludwig Evans



J’avais effectivement l’habitude de venir à l’infirmerie, j’avais presque pris mes marques ici et je servais parfois d’assistant pour les archives quand je venais chercher des bandages et autres ustensiles de rechange. Mais bon, là n’était pas le problème et je m’inquiétais encore un peu pour Hikari, l’infirmière me fit signe de sortir quelques secondes le temps qu’elle applique une attelle à la jeune fille au cheveux roses, je ne savais pas vraiment pourquoi, après tout ce n’était pas comme si j’allais gêner Hikari ou la rendre nerveuse. Je m’ennuyais un peu jusqu’à ce que l’infirmière me tape sur l’épaule pour me faire comprendre que je pouvais retournais à coté d’Hikari. Elle me faisait aussi comprendre que je devais rester dans les alentours, aussi bien pour la patiente qui devais rester ici que pour quelque chose dont elle voulait me parler. Je ne chercher pas trop à savoir quel était le sujet, je retournais m’assoir à coté d’Hikari qui avait un bandage en bon et dû forme.
Je lui souriais, content qu’elle aille un peu mieux que lorsque je l’avais amener ici. Elle s’approcha alors un peu plus près de moi, elle rougissait un petit peu, c’était à la fois mignon mais à la fois gênant tant je ne savais que faire. Elle finit alors par me susurrer quelques-mots à l’oreille.

Hikari: Tu sais...je me sens bien avec toi...

Je ne savait vraiment plus comment réagir, en plus de ça, elle venait de se remettre son visage face au mien. Son souffle chaud se mélangeait au mien, je sentais mes joues devenir rouges mais ce n’était pas désagréable du tout, je crois même que je commençais à m’y habituer.

Hikari: Je…


Elle était si craquante comme ça, je ne savais vraiment pas comment réagir et je restais immobile, savourant chacune des secondes. Je posais doucement ma main sur la sienne, le regard toujours plongé dans le sien, un sourire léger sur les lèvres et les joues toujours aussi rouges qu’avant.

- Je crois que…

Je n’avais pas eu le temps de finir ma phrase que je sentais s’abattre sur le haut de ma tête l’éventail de l’infirmière qui venait de se replier. Je me reculais d’un coup, gardant la main posé sur la sienne. L’infirmière nous regardait d’un air sévère, les bras croisés sur la poitrine. Je me rendais compte de ce qui avait failli se passer si elle ne nous avait pas stoppés, je baissais la tête devenant tout rouge à cause de la gêne.

Infirmière: Je ne veux pas de ça dans mon infirmerie jeunes gens… Bon, monsieur Evans, vous avez reçu un colis de la part de votre frère, il m’a était car il contenait deux pokéball. On m’a demandait d’examiner les deux Pokémons qui s’y trouvaient, il sont en pleine santé et apparemment tout juste sortit de l’œuf.

Edward m’avait donc envoyé un colis d’après les dires de l’infirmière, et en plus de ça le colis contenait des Pokémons, je me souvenais que dans sa dernière lettre il avait parlé d’aller faire un peu de route avec mes parents qui n’avait pas de tournages de prévu pour le moment. Je ne savais pas comment il avait fait, mais il avait sans doute dû faire tourner la tête de plusieurs demoiselles comme à son habitude et ces dites demoiselles avaient dû lui offrir des œuf de Pokémons ou une histoire dans le genre.







___________________
Ludwig Evans
Luxio 4ème année

avatar

Luxio 4ème année

Masculin Age : 22
Messages : 96
Date d'inscription : 02/08/2013


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 13

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Jeu 17 Avr - 17:30

J'aime bien être contre Ludwig, je m'y suis habituer en vérité. Nos souffles se mélange, je sens le sang battre contre mes tempes. J'avais besoin d'être avec lui. Il s'était mis à rougir lui aussi mais il ne me repoussait pas au contraire il mît sa main sur la mienne. Mais ce petit moment se stoppa bien vite avec l'arrivée de limfirmiere qui frappa Lulu avec son éventail, gâchant tous se que nous avions commencer. Je ne voulais pas la regarder, je me détourna d'elle. Ma main toujours sous celle de mon Lulu. Je n'écoutait même pas se qu'il disais après tout elle ne saurais sait pas a moi. Elle peut se mettre un doigts dans l'œil pour que je lui laisse ou que je passe une fois encore chez elle non mais... J'attendait que l'infirmière parte mais comme elle ne semblait pas ce décider à me laisser tranquille je me leva du lit me détachant de Ludwig et m'accouda a l'encadrement de la fenetre entrouverte. Le soleil était radieux, j'en avait marre de rester enfermer. Je remarqua que la fenêtre était un peu renfoncer se qui m'offrait donc un espace pour m'assoir et en m'appuyant sur mon poignet blesser je monta pour m'assoir.

Je n'avais pas encore l'habitude d'être blesser et cela était très désagréable. N'observait tranquillement les alentours. Je repensais à tout,se qui s'était passer avant de le rencontrer... Quelque part cela semble si lointain pourtant si proche. Comment ai-je pu vivre sans personne d'attentioner dans se monde.

J'ai peur de ne plus le revoir après aujourd'hui, qu'il ne me parle plus et qu'il ne me considèrent que comme une étrangère, une camarade du bahut juste. Je ne veut pas être oublier, pas comme on la déjà fait à plusieurs reprise Pourquoi suis-je si peu confiante envers les gens ? Je ne sais pas...je nai jamais parler a personne de mon passer je préfère garder mes souffrance pour moi. A cette pensée je mit ma main sur mon coeur...lheur de rentrer approche..

Soudain la sensation d'une présence m'arrache a mes pensée sombre. Je ne me regarda pas. Car il n'y aurait vu que des larmes naissantes. Ma gorge etait nouer. Je me rendait de plus en plus compte a quel point il etait important pour moi. Le seul son qui sorti de mes levres fu murmurer:
- merci...merci pour tout...

___________________
Ma tite mascotte du fow:

Et Et clique clique *^*:
 


Mon équipe ~<3:
 
Hikari Illan
Luxray 4ème année

avatar

Luxray 4ème année

Féminin Age : 17
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : Entrain de penser a Lui ~<3


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 7

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Mar 22 Avr - 15:45

Quand des liens se tissent au milieux des bandages

Hikari Illan&Ludwig Evans



Je soupirais légèrement en sentant que Hikari se détachait de moi, elle semblait ne pas beaucoup apprécier la présence de l’infirmière. Enfin, je pense qu’elle n’avait surtout pas apprécier le fait qu’elle nous stoppe sans crier garde, bien que je ne savais pas du tout comment ça se serait passé si elle n’avait pas été là. Rien que de m’imaginer embrassant Hikari, je devenais rouge pivoine et regarder le sol en continuant d’écouter à moitié ce que me disait l’infirmière. Je comprenais que Edward m’avait envoyé plusieurs Pokémons, mais bon je ne comprenais pas pourquoi autant d’attention alors que mes années précédentes, il ne m’avait rien envoyé de plus que ce que mes parents ramenaient de leurs voyages. Elle me tendait le gros carton, puis voyant que je ne réagissais pas elle finit par le poser sur le lit juste à coté de moi avant de retourner dans la salle des soins Pokémons.
Hikari et moi étions désormais seule, elle était appuyée sur le rebord de la fenêtre et semblait pensive. Je l’avais peut-être vexé en manquant de l‘embrasser, ou justement en allant pas au bout de cette action. Je ne savais pas trop quoi faire ou comment lui faire comprendre que je m’en voulais un petit peu. Il était évident qu’elle était là à cause de moi, je n’aurais pas dû la laisser seule ou j’aurais dû mieux entrainer Akane pour qu’il la protège un peu mieux. Je m’avançais près d’elle et j’allais poser mes mains sur ses épaules pour la faire se retourner et lui tirer un sourire des lèvres, mais un murmure s’échappa de ses lèvres et me fit ressentir quelque chose d’étrange.

Hikari: Merci...merci pour tout...

Je sentais des larmes perler au niveau de mes yeux, pourquoi fallait-il que je ressente ça. J’étais tellement désolé de tout les malheurs qui avaient bien put lui arriver aujourd’hui, et je n’ose imaginer quels autres si je n’étais pas arriver à temps. Sans trop réfléchir, je passais mes bras autour de ses épaules et poser doucement ma tête contre sa nuque en pleurant légèrement. Je savais que tout était de ma faute, je savais que j’aurais mieux fait de rester dans ma chambre ce jour là.

- Je… je… Je suis désolé tout est de ma faute Hika… Je voulais pas que tu ais mal…







___________________
Ludwig Evans
Luxio 4ème année

avatar

Luxio 4ème année

Masculin Age : 22
Messages : 96
Date d'inscription : 02/08/2013


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 13

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Sam 26 Avr - 18:38

pourquoi etait il desoler ? pour mon poignet? cela peu d'importance pourtant. Moi, j'avais secher mes larmes. Une douce chaleur m'envahit lorque c'est bras m'enlacerent et que sa tete se posa dans mon cou. Je sourit doucement a cette douce sensation, meme si quand je senti couler des perle salée dans mon cou, mon sourrire s'effaca laissant place a une expression de remort profond. Je ne voulais pas qu'il pleure moi. je renssent un pincement un coeur maintenant. Son souffle dans mon cou me donnait les frisoos si bien que en desserant sa douce étreinte je me trouna pour et face a lui et glissa et passa mes bras contre lui joignant mes main dans son dos. Je voudrai reter comme sa pour toujours. Je me sens bien contre lui, dans ses bras chaud et rassurant. Doucement je lui dit tout bas
- ce n'est pas ta faute. C'est plutot grace a toi que je n'est que ça. Et tu sais je veut vraiment td dire merci pour tous se que tu ma apporter. Je....je...

J'aimerais tellement tout pouvoir lui dire. Lui dire que j'ai besoin de lui, que je ne veut pas qu'il moubli. Je voudrais tellement qu'il reste avec moi. Oui je devien egoiste et alors... Il faudrait êtrepeu etre honnête pour une fois. Mes yeux deviennent rougit par les larmes qui menassent de tomber. Je rafermit ma prise sur sa veste et souffle un grand coup ne voulant pleurer devant lui, pourtant une larme traitresse vint couler dans son.cou ou ma tete etait toujours poser. Je deposa alors un baiser papillons sur sa peu douce. Ne voulant le quitter. Je repris doucement la parole et dit tendrement :

-je ne veut pas quand sortant d'ici tu m'oublie. ...et que je sois seule...sans toi...

___________________
Ma tite mascotte du fow:

Et Et clique clique *^*:
 


Mon équipe ~<3:
 
Hikari Illan
Luxray 4ème année

avatar

Luxray 4ème année

Féminin Age : 17
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : Entrain de penser a Lui ~<3


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 7

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans] Sam 3 Mai - 15:13

Quand des liens se tissent au milieux des bandages

Hikari Illan&Ludwig Evans



Elle finissait par se retourner, plongeant un instant son regard dans le mien avant de se coller à moi en me serrant. Son visage était caché contre mon cou, je ne savais pas comment réagir à ce moment là. Elle me rassurait en me disant que ce n’était pas de ma faute et que justement, c’était mieux que je sois arrivé à temps, car elle n’osait imaginer qu’est-ce qui aurait pu se passer.

- Oui… Mais j’aurais dû arriver plus tôt…


Elle resserrait son étreinte comme pour m’empêcher de partir avant de déposer de tout petits baisers dans mon cou. C’était assez gênant de plus que je ne m’y attendais pas. Elle finissait par me dire qu’elle ne voulait pas que je l’oublie, je ne comprenais pas pourquoi elle me disait ça. Je la faisait un peu reculer en caressant sa joue et lui souriant.

- Je ne t’oublierais pas Hika…

J’approchais alors doucement mon visage de sien, déposant un tout petit baiser sur ses lèvres. Je reculais mon visage en lui souriant, détournant le regard et étant devenu rouge pivoine. Je lui prenais la main qui n’avait pas était blessée.

- Je te raccompagne jusqu’à ta chambre, j’ouvrirais mon colis là-bas.








___________________
Ludwig Evans
Luxio 4ème année

avatar

Luxio 4ème année

Masculin Age : 22
Messages : 96
Date d'inscription : 02/08/2013


Feuille de personnage
Liste des Pokémons ::
Balls possédés ::
N° chambre :: 13

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans]

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

Quand des lien se tissent au milieux des bandages [Pv Ludwig Evans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand un lien professionnel en entraîne un autre (Annabeth)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Korinku Academy :: Zones RP :: Bâtiment A : Administration :: Infirmerie-